Dossier presse – Conférence du 16 février 2017

Conférence de psychologie du travail et ergonomie :   « Les nouveaux défis psychosociaux dans le travail : la coopération intergénérationnelle »

APPORT vous propose une conférence gratuite et ouverte à tous, se tiendra le Jeudi 16 Février entre 18 H et 20 H, sur le domaine Universitaire à l’Amphithéâtre BSHM, 1251 Rue des Université, 38400 St-Martin d’hères.

Le thème de cette conférence est : « La coopération intergénérationnelle, réconcilier les enjeux collectifs d’entreprise et les trajectoires individuelles ».

 

Cette conférence est organisée par l’association des Psychologues du Travail APPORT. Notre association propose de partager des connaissances et des réflexions sur ces nouveaux défis psychosociaux dans le travail à l’occasion de conférences gratuites, ouvertes à tous publics.

Cette conférence sera animée par Jean-Yves MATZ, ancien étudiant en Psychologie du Travail à l’Université de Grenoble Alpes, installé à Paris en tant que Consultant en Relation Entreprises. Il partagera son expertise sur le sujet au cours de cette conférence. Il répondra également aux questions du public lors de l’échange qui suivra la présentation.

A cours des 50 dernières années, l’espérance de vie des français a augmenté d’une douzaine d’année, requestionnant la durée des carrières professionnelles.

Parallèlement, l’innovation technologique ne cesse d’accélérer, transformant en profondeur les méthodes de travail. Rares sont les métiers qui ne sont pas soumis, d’une façon ou d’une autre à des mutations technologiques.

Il résulte du croisement de ces deux conjonctures le risque d’un fossé culturel entre les différentes générations qui doivent conjuguer leurs talents au sein des organisations de travail.

Comment l’organisation peut-elle transformer cette contrainte en opportunité pour optimiser son fonctionnement. Quels en sont les écueils ? Quelles stratégies mettre en œuvre ?

Voilà les questions auxquelles cette conférence apportera des réponses.

 

L’association APPORT

L’Association pour la Promotion de la Psychologie des Organisations et la Recherche sur le Travail organise des conférences tout publiques sur la question des nouveaux défis psychosociaux dans le travail.

Le département de psychologie l’UFR SHS au sein de l’université de Grenoble Alpes forme des Psychologues du Travail et Ergonomes. Le titre de psychologue s’obtient après cinq ans d’études supérieures par la délivrance d’un Master en Psychologie des Organisations et Ergonomie.

Le/la psychologue du travail a pour mission de participer à l’élaboration et à la mise en œuvre de la stratégie d’amélioration de la productivité de l’entreprise, tout en favorisant le bien-être des salariés.

Les domaines d’interventions du psychologue du travail sont nombreux : le recrutement (validation des compétences, des savoir êtres – psychométrie-), la gestion et l’évaluation des carrières, la formation et le développement professionnel, le bilan de compétences, l’accompagnement du changement, la prévention des risques physiques et psychosociaux, le management des relations sociales, l’acceptabilité des innovations par les utilisateurs potentiels,….. On le retrouve donc dans des secteurs aussi variés que la gestion des ressources humaines, l’ergonomie, le marketing, la recherche et le développement. D’ailleurs, l’intitulé de sa fonction s’adapte souvent à son domaine d’intervention, occultant au passage son titre de psychologue du travail.
Légalement, seul un psychologue est habilité à créer et à administrer tous types d’outils d’évaluation tels que les tests (de personnalité, d’intelligences, d’aptitudes, de motivation), les inventaires d’intérêts, les épreuves de mise en situation professionnelle…

Au cours de des dernières décennies, la transformation de la relation au travail s’est nettement accélérée. Avenir incertain, travail en flux tendu, bouleversements technologiques, recherche permanente d’amélioration de la productivité, manque de moyens composent le lot quotidien de nombreux travailleurs non seulement du privé mais aussi du service public. L’organisation du travail doit être sans cesse repensée et la motivation des collaborateurs soutenue pour répondre au défi que représente la production de biens et de services.

Dans un monde en pleine mutation et dans un contexte de compétition économique exacerbée, la psychologie du travail et des organisations fait l’objet d’une demande sociale de plus en plus forte. Aux astreintes physiques traditionnelles se sont progressivement substituées des contraintes psychologiques.
Gérer la pression psychologique devient un enjeu prioritaire pour la santé des salariés et, la santé psychologique au travail est une problématique qui préoccupe de plus en plus les organisations …

Les psychologues du travail sont de plus en plus fréquemment interpellés sur les questions de souffrance au travail et de risques psycho sociaux. Ainsi pour répondre aux situations de stress au travail, depuis le 1er janvier 2012, les CHSCT peuvent exiger de leur employeur l’intervention d’un psychologue du travail (D. n° 2011-1953 du 23 décembre 2011, JO du 27 décembre, p. 22307).

 

Le bien être psychique, l’étayage sociale au sein du groupe de travail, la qualité de la communication deviennent des enjeux déterminants pour soutenir la motivation des acteurs de l’entreprise. Le Psychologue du Travail et Ergonome ont ici un rôle essentiel au service des organisations professionnelles.